Champs d'application

Objectifs et moyens

Des objectifs clairs :
- valoriser l’engagement du citoyen dans la vie de la cité en lui permettant d’agir de façon concrète sur son environnement proche ;
- favoriser l’interaction citoyen/conseil municipal ;
- évaluer les politiques publiques ;
- inciter à dynamiser les quartiers.

Des moyens affichés :
- création d’un nouveau service « vie des quartiers - lien social » ;
- création de 4 Commissions extra municipales consultatives (CEMC) dédiées à la démocratie participative ;
- attribution d’un budget participatif dédié à de l’investissement pour les 8 Comités de quartier.

Un champ d’action transparent, participatif, évolutif :
- établissement de façon collective d’une charte de fonctionnement pour fixer les rapports mutuels collectivité/CEMC et définir les rôles et les responsabilités de chacun ;
- mise en place d’un système accessible, visible et interactif, tant physique que numérique par l’utilisation des nouvelles technologies.

Un budget participatif :
Il permet aux Comités et de contribuer à la réalisation de projets structurants au service de l'intérêt général.
Au préalable, ces projets seront expertisés et budgétisés par les directions de la Ville de Rodez et au final présentés en Conseil municipal pour y être votés.
Pour être débattus en Conseil municipal, ces projets devront remplir, à minima, les critères suivants :
- apporter une plus-value au quartier ou à la ville dans son ensemble ;
- servir l’intérêt général ;
- participer à l’amélioration du cadre de vie ;
- être dédié exclusivement à des projets structurants (équipements ou installations comme de petits équipements sportifs, ludiques et d’embellissement, espaces verts, jardins partagés, places de quartier, etc.) ;
- s’inscrire dans les compétences municipales (espaces verts, propreté, urbanisme, éducation, social, culture, sport, loisirs, développement durable, biodiversité, etc.) ;
- relever exclusivement des dépenses d'investissement de la collectivité, les dépenses de fonctionnement ne rentrent en aucun cas dans le champ du budget participatif